Point sur la réforme de la formation professionnelle continue

Cette réforme, pour ceux qui s’en souviennent a été validée dans le cadre de l’ANI (accord national interprofessionnel) du 14 décembre 2013. L’année 2015 a été celle de sa mise en œuvre concrète avec son lot de déception.

Parmi les changements les plus importants, le DIF (Droit Individuel de Formation) devient le CPF (Compte Personnel de Formation). Ce compte sera alimenté en heures de formation chaque année (a priori 25h pour un temps plein) dans la limite de 150 heures.

« Le compte personnel de formation est destiné à financer des formations obligatoirement qualifiantes et correspondant aux besoins de l’économie prévisibles à court ou moyen terme notamment celles qui sont inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles, les certificats de branches, les formations permettant d’acquérir le socle de connaissances et compétences.»

Autant dire qu’énormément de formation (dont celles que nous proposons) ne sont pas finançables dans le cadre du CPF, néanmoins, il faut faire en sorte qu’elles le deviennent, trouver les interstices, faire passer des formations…

C’est donc de nouveau une année pleine d’incertitude que nous allons vivre pour les financements de la formation professionnelle, nous ne savons pas où nous allons avec cela, mais nous avancerons ensemble pour éclaircir tout cela et faire en sorte que continue d’y vivre l’éducation populaire.

Alors au boulot pour préserver ce droit !

Contactez-nous pour envisager les possibilités de prise en charge, les divers scénarios.

  • Vous êtes salarié-e, vous pouvez : Faire une demande dans le cadre du plan de formation de votre structure. Parlez-en à votre représentant-e du personnel ou au responsable du service formation. Le plan de formation s’établit en fin d’année pour l’année suivante.
  • Vous êtes demandeur-euse d’emploi ou offreur de service, vous pouvez : Faire une demande d’AIF (Aide Individuelle à la Formation). Sans emploi, indemnisée ou non, plusieurs financements sont possibles : Pôle emploi, la mission locale, le conseil régional, l’état et les OPCA (Organisme Paritaire de Collecte Agréé).
  • Vous êtes bénévoles : Vous pouvez solliciter les fonds de formation de la vie associative (FDVA)

En 2016 de nouveaux tarifs

Avec les diminutions des fonds à la formation et des situations plus compliquées pour ceux qui souhaitent se former, nous faisons le choix de baisser nos tarifs et de passer de 150 euros à 98 euros par jour de formation. Sauf pour les formations spéciales militantes (nous contacter) et pour la formation Mont’ ta Conf’ qui est un peu plus chère. Chaque tarif comprend l’ensemble des frais pédagogiques et administratifs et la prise en charge du repas du midi.

Vous n’êtes pas sûr d’avoir tout compris, souhaitez que l’on vous ré-explique en direct, ou votre employeur ne veut pas, ou vous n’avez vraiment pas d’argent : Alors, n’hésitez pas à nous appeler ou nous envoyer un mail pour que l’on puisse trouver une solution.