événement éducation populaire picardie - travail janvier 2014Une prise de parole pour dire le pouvoir sournois des mots, la toute-puissance des chiffres, les rapports de force, les droits acquis, ceux menacés.

Pour dire les pièges de l’open space, de l’autonomie, de la polyvalence, du stress, des risques prétendument psychosociaux.
Pour dire le travail, ses transformations, dire le métier, son démantèlement.
Pour dire la condition ouvrière, salariale, humaine.
Dire les contradictions, les solitudes, les souffrances tues.

Mais aussi les résistances, les rugissements, les victoires, quand le travail arrache du sens, et que le collectif dit non.
Dire l’urgence, la lutte, et l’espoir.

[divider]

En janvier, plusieurs rendez-vous en Picardie sur la question du travail. Avec, vous vous en doutez, une approche éducation populaire à la sauce « on ne va pas se laisser marcher dessus ».

Samedi 11 janvier de 20h à 23h : Carrefour des luttes à Amiens (bar le Lucullus – 58 rue de la République)

Aujourd’hui, des projets industriels, agricoles, sociaux et/ou politiques aberrants de plus en plus nombreux et visibles naissent en Picardie et ailleurs. Face au silence coupable de nos dirigeants, la mobilisation citoyenne se fait de plus en plus forte. De nombreuses luttes apparaissent mais, trop souvent isolées, voir même dans le doute, le rapport de force est inégal voir, abyssal.

Au-delà de nos différences, nos ennemis sont communs, nous pourrions faire pression collectivement ! Ne restons pas seuls face à nos combats, apprenons à nous connaître, à échanger, à s’entraider.

Deux pièges fondamentaux et complexes se dressent face à nous :

  • Les moyens de luttes traditionnels vers lesquels les institutions nous orientent.
  • Les mots que nous utilisons, qu’ils utilisent et l’influence qu’ils ont sur nos manières de penser l’action.

Remettre en question nos modes d’actions et sortir de l’impasse de ces mots et concepts qui nous piègent !

Seront présents des représentants de nombreux collectifs syndicaux ou associatifs, tels que Xavier Renou du réseau des désobéissants, Novissen, Forêt Vivra et vous. N’hésitez pas à venir présenter vos combats, il n’y a pas de luttes qui ne soit pas légitime.

20h : accueil des participants et sur un mur d’expression chacun exprime ses luttes, actions, ennemi commun…
20h45-21h30 : échange avec Xavier, c’est quoi désobéir et quel impact dans une lutte
21h30-23h00 : suite échange, quelles luttes communes ou convergences

Autres rendez-vous

Samedi 11 et dimanche 12 janvier de 9h30 à 17h30, Au CAJ de Rivery : Formation au porteur de parole

Vendredi 17 janvier à 20h, MPT/CS DE RIVERY : Conférence gesticulée « L236-9 ou les coulisses de l’entreprise » (de Selma Reggui)

Jeudi 23 janvier à 20h, MPT/CS DE RIVERY : Conférence gesticulée  INCULTURE(S) 5 « Travailler moins pour gagner plus… » (de et avec Franck Lepage et Gael Tanguy)

Atelier vendredi 24 janvier matin, suite à la conférence.

22, 23 et 24 janvier : Formation éducation populaire et transformation sociale